Something went wrong with the connection!

Tag "Israël"

Pourquoi condamner à mort les terroristes?

Par Meïr Ben-Hayoun En ce moment, une proposition de loi de condamnation à mort des terroristes occupe le débat public en Israël. Le Premier ministre Netanyahou fait tout pour enterrer ce projet législatif et qu’il ne soit pas soumis à la Knesset en dépit de prises de position favorable au sein de son parti le Likoud. Non pas que notre Premier ministre répugne à l’idée de la condamnation à mort des

Israël: un tel peuple, je l’aime!

Par Jean-Pierre Lledo, cinéaste d’Algérie, essayiste Jamais sans doute élections ne furent autant la défaite du perdant que la victoire du gagnant. La violence de la claque reçue par la coalition Herzog-Livni est équivalente à la violence qu’elle a exercé sur le réel. On appelle ça l’effet boomerang. Car sa défaite est d’abord celle de l’idéologie du post-modernisme qui croit en la toute-puissance de la manipulation des “narratifs” et que l’on peut

Intégration professionnelle des scientifiques

L’État d’Israël permet à toute personne éligible à la loi du retour, de se concrétiser sur le plan national en accordant à tout Oleh la pleine citoyenneté. Le Ministère de l’Alya et de l’Intégration apporte son aide à l’Oleh par le biais de divers programmes lors de ses premières démarches au cours du processus d’intégration et d’insertion personnelle et professionnelle dans son nouveau pays. Par le biais du centre d’intégration

PRÉVISIONS 2015. Remettre l’économie israélienne sur les rails de la croissance.

Quatre mois sans gouvernement stable et six mois sans budget: 2015 démarre du pied gauche pour l’économie d’Israël handicapée par l’incertitude. Selon le calendrier électoral, le nouveau gouvernement israélien qui sortira des urnes le 17 mars prochain, ne commencera pas à travailler avant le mai ou juin 2015. Autrement dit, l’économie d’Israël sera dirigée durant les premiers mois de l’année par un gouvernement de transition dont le rôle principal est

Des Juifs de France et de l’Armée française dans Tsahal

Par Meïr Ben-Hayoun  Certains voudraient mettre sur le même plan les citoyens français musulmans participant aux massacres en Syrie et en Iraq aux côtés des nazislamistes de l’EIIL (Etat islamique en Iraq et au Levant), et les jeunes Juifs de France qui se sont engagés dans Tsahal. C’est plus qu’une différence de nature entre la bestialité structurelle de ces djihadistes qui violent et éventrent des femmes et des enfants à l’arme