Something went wrong with the connection!

Tag "arabe"

Qui aide un terroriste est un terroriste

Par Meïr Ben-Hayoun Lundi 19 septembre 2016, alors que deux policiers étaient blessés par un résident arabe les poignardant dans le dos à la Porte des Fleurs à Jérusalem dans la Vieille Ville et que deux autres terroristes arabes agressant aux couteaux des gardes-frontières à la Cave des Patriarches à Hébron se faisaient abattre,  nous avons défilé en nombre restreint par les exigences de la police dans la localité arabe

Extrait du « Journal d’un terroriste arabe »

Traduction par Meïr Ben-Hayoun J’ai jeté des pierres sur les militaires toute ma vie. J’ai aussi participé à des émeutes violentes. Je n’avais aucun horizon devant moi. Je vivais dans la pauvreté et tout ce que je voulais, c’était de faire quelques chose en souvenir des shahids, des martyres. Alors un beau matin, j’ai assassiné un militaire, un Juif, sans aucune raison ! Je lui ai découpé la gorge. Je

L’Apartheid existe

Ces articles et reportages  dans toute la presse francophone d’Israël (sauf sur Jérusalem24.com) et dans la presse juive d’exil, ces images de cartes postales où on nous montre les plages d’Israël et des lieux de villégiature avec des foules de résidents arabes passant un bon moment,  pour conjurer les accusations d’apartheid, c’est d’un ridicule achevé. Comme si on avait besoin de prouver quoi que ce soit. Ca ressemble à un

Les Arabes aussi ont leur histoire de la Shoah

Paru dans Makor Rishon le 25/04/2014 Par Yossi Dagan, Traduit par Meir Ben-Hayoun Dès la montée d’Hitler au pouvoir en 1933, le Mufti Hadj Amin El Husseini, fondateur du « Mouvement national arabe », s’est rendu chez le nouveau Consul d’Allemagne à Jérusalem. Lors de cette visite de « courtoisie », le Mufti a été la première personnalité à féliciter le Consul, et à l’informer que les musulmans de la Terre d’Israël et d’en