Something went wrong with the connection!

Francophones d’Israël

Qui est Marius Schattner l’invité régulier aux débats d’i24news ?

Un voyage au bout de l’enfer Marius Schattner est régulièrement sollicité par i24news pour des  analyses. Lors du débat du 20 décembre 2017 portant sur la déclaration du Président Trump reconnaissant Jérusalem capitale de l’Etat juif, Schattner a soutenu qu’il faudrait soustraire d’Israël la partie de Jérusalem libérée en 1967, là où se trouvent nos sites les plus chargés comme le Kotel et le Mont du Temple. A entendre les questions

Le port de la kippa: identification avec les objets de foi d’Israël.

Par Meïr Ben-Hayoun Beaucoup d’articles sont apparus récemment dans la presse juive et israélienne francophone s’insurgeant contre l’affirmation du traitre Rony Brauman à l’antenne d’Europe 1. Selon ce propos de Brauman, le port de la kippa serait un signe d’identification avec l’Etat d’Israël, raison pour laquelle selon lui, des Français musulmans s’en prendraient violemment à des Juifs portant la kippa.  Selon ces textes, le port de la kippa pour un

Pendant que nous célébrons les fêtes, d’autres en bavent…

Alors que la plupart d’entre nous avons profité cet été sur les magnifiques plages d’Israël et dans les divers lieux de villégiature, juillet et aout sont les mois de la plus importante incorporation de l’année  pour Tsahal. Cette année, beaucoup de jeunes de l’Alyah de France récemment arrivés dans le pays ont rejoint les rangs de Tsahal et ont commencé le dur itinéraire de formation militaire débutant par les classes. Ce phénomène s’est

Des Juifs de France et de l’Armée française dans Tsahal

Par Meïr Ben-Hayoun  Certains voudraient mettre sur le même plan les citoyens français musulmans participant aux massacres en Syrie et en Iraq aux côtés des nazislamistes de l’EIIL (Etat islamique en Iraq et au Levant), et les jeunes Juifs de France qui se sont engagés dans Tsahal. C’est plus qu’une différence de nature entre la bestialité structurelle de ces djihadistes qui violent et éventrent des femmes et des enfants à l’arme